IDETA is a territorial development agency, which is a reference in the energy transition and energy communities. Following a first project carried out by their side, we had the pleasure to be selected a second time to keep developing Palamède. 

A short summary of our past achievements

IDETA and the University of Mons developed a software library able to simulate the energy consumption profiles of medium voltage industrial companies around you based on data like the surface of the building or the type of activity carried out. Their algorithm can thus generate quarter-hourly data about the energy consumption of potential participants to energy communities.

They were looking for a partner to safely integrate the UMons algorithms into a user-friendly interface. Based on our experience and the open source blocks already developed for our own WeSmart platform, we built a tailor made interface for IDETA named Palamède.

The objectives of this new phase

Phase 2 ensures a continuity in the development of Palamède as part of the COLECO project. It is an opportunity to extend the functionalities by integrating a simulator of residential low-voltage consumption profiles, that is to say homes and others places of residence to simulate a relevant and viable energy community and therefore to better predict its behaviour.

The technical challenges linked to Palamède

From a more technical point of view, the introduction of new profiles involves the import and use of data stored on servers.

In fact, IDETA initially places captors in different types of households to collect data related to their consumption. These data are then sent to a server. The challenge consists in repatriating these files in real time to a database managed by Palamède in order to better exploit them. It will then be possible to carry out an accurate profiling of residential low voltage profiles and to better integrate them into potential future energy communities. 

Other profiles, such as high-voltage buildings, will be the subject of further development phases.

[:fr]

IDETA est une agence de développement territorial, qui s’inscrit comme une référence dans la transition énergétique et les communautés d’énergie. Suite à un premier projet réalisé à leurs côtés, nous avons eu le plaisir d’être sélectionnés une deuxième fois pour contribuer au développement de Palamède. 

Un court récapitulatif de nos avancées passées

IDETA et l’Université de Mons ont décidé de développer une bibliothèque logicielle capable de simuler les profils types de consommation d’énergie des entreprises de moyenne tension industrielle de votre entourage à partir de données telles que la surface des bâtiments ou le type d’activité exercée. Leur algorithme peut ainsi générer des données par quart d’heure sur la consommation d’énergie de potentiels participants aux communautés d’énergie.

Ils cherchaient un partenaire pour intégrer les algorithmes de l’UMons de manière sécurisée dans une interface conviviale. Sur la base de notre expérience et des blocs open source déjà développés pour notre propre plateforme WeSmart, nous avons construit Palamède, une interface sur-mesure pour IDETA.

Les objectifs de cette nouvelle phase

La phase 2 s’inscrit dans le cadre du projet COLECO et sera l’occasion d’étendre les fonctionnalités de Palamède. Nous intégrerons notamment un simulateur de profils de consommation basse tension résidentielle c’est-à-dire à des foyers, des lieux de résidence pour simuler une communauté d’énergie pertinente et viable et ainsi mieux prévoir à l’avance son comportement.

Le challenge technique derrière Palamède

D’un point de vue plus technique, l’introduction de nouveaux profils consiste à l’importation et l’utilisation de données stockées sur des serveurs. 

En effet, dans un premier temps, IDETA place des capteurs dans différents types de foyers pour collecter les données liées à leur consommation. Ces dernières sont ensuite envoyées sur un serveur. Le défi consiste à rapatrier ces fichiers en temps réel  vers une base de données gérée par Palamède  pour mieux les exploiter. Il sera alors possible de réaliser un profilage précis des profils de basse tension résidentielle et de mieux les intégrer à des potentielles communautés d’énergie futures. 

Pour toujours plus de précisions, d’autres profils,  comme les bâtiments de haute tension, feront l’objet de phases de développement ultérieures.

[:]